Qu’est ce qu’il y a dans mon pot de confiture ?

pot de confiture

Chaque matin, c’est le même rituel, je prends mon petit déjeuner avec ma confiture aux fraises préférées. Hier, j’ai pris le temps de regarder de près ce que contenait exactement le produit, voilà ce que j’ai relevé :

Confiture extra fraise 100 g
Préparée avec 50 g de fraise
Sucre, sirop de glucose-fructose
Gélifiant, pectine, acidifiant, acide citrique

Bon ok, voyons voir à quoi servent certains ingrédients ?
Sirop de glucose-fructose : Molécule fabriqué à base d’amidon tiré du maïs ou du blé. Des études ont que le sirop de glucose favorise le diabète, le surpoids et l’augmentation des triglycérides (graisse du sang). Très bon marché, le sirop de glucose-fructose permet aux industriels de se passer du vrai sucre, notamment le sucre de canne.
Gélifiant, Acidifiant : Ils permettent d’obtenir un produit dont la saveur et la texture sont constantes tout au long de l’année au lieu de fluctuer en fonction de la maturité des fruits. Il peut s’agir d’os d’animaux, d’extraits végétaux ou d’algues.
Pectine : Substance d’origine végétale, on le trouve dans les pommes, les pépins, les agrumes ou la groseille. Son rôle est de gélifier la préparation
Acide citrique : Additif alimentaire utilisé par les industriels pour corriger l’acidité d’une préparation. Il permet aussi de conserver les aliments et de gélifier la préparation. On le trouve naturellement dans le citron et les raisins.

Alors, je continue de manger toujours ma confiture ou je change de marque. La réponse est sans appel, à partir d’aujourd’hui, je privilégierai les confitures artisanales quitte à les conserver moins longtemps au réfrigérateur.
Comment les choisir ?
Je choisirai ceux qui contiennent plus de 50% de fruit, ceux qui mettront du jus concentré à la place de sucre, ceux avec du vrai sucre au lieu sirop de glucose-fructose etc.