Comment réussir son investissement immobilier en loi Pinel ?

Investir dans l’immobilier aujourd’hui est très rentable à long terme. Le plus important pour les investisseurs avisés, serait de sécuriser leurs placements, en faisant le bon choix pour éviter la perte définitive du financement. Lorsque le paiement n’est plus un problème, le choix du bail par contre se pose. Bien avant de se lancer dans ce type d’engagement, il est intéressant de s’informer sur les taux d’intérêt disponibles actuellement sur https://www.la-loi-pinel.com/. Même si le dispositif convient aux objectifs, s’informer davantage sur cette loi est néanmoins important. Faire une étude approfondie sur le sujet et être entouré d’un professionnel est un point positif. Aucun détail ne doit être laissé au hasard. Habituellement, la loi pinel offre un avantage fiscal aux investisseurs immobiliers. Par conséquent, pour ne pas se tromper, tous les paramètres doivent être pris en considération. Des conseils et des précisions sont disponibles sur la-loi-pinel.com/conseils/.

Comment réussir son placement en fonction du zonage ?

Le territoire est normalement divisé en 5 zones (A bis, A, B1, B2, C) depuis 15 ans. La loi à cet effet permet d’obtenir une mesure du marché local. En fonction du zonage, les zones A1 et C sont moins tendues. Investir dans une localisation B2 serait une aubaine, car la réglementation semblerait être plus souple en 2018. Pour réussir son investissement locatif, opter pour la zone B1 est le meilleur atout. En effet, les loyers ne sont pas trop chers car les villes environnantes de la zone sont attractives. Passer cette étape, il est envisageable de s’intéresser au type de logement à acquérir. Il faut tenir compte de l’inflation. Cela revient à analyser de fond en comble le nombre de ménages de la ville ou du quartier choisi. Le plus souvent, il faut profiter des villes étudiantes et autres grandes localités afin de réussir son investissement. Pour avoir toutes les informations au bout des doigts, il est nécessaire d’être conseillé par des experts.

Investissement : tout savoir sur la défiscalisation immobilière

Le dispositif Pinel incite à l’investissement locatif. il est très important de mieux comprendre les différentes facettes de cette loi pour les personnes qui s’engagent dans l’investissement locatif. Une défiscalisation est donc appliquée à travers cette loi. Cette loi entre en vigueur en 2015 et favorise ainsi un partenariat gagnant-gagnant entre l’état et les contribuables d’où le taux d intérêt faible. C’est pourquoi de nombreuses lois de défiscalisation immobilière se succèdent dans ce secteur. Très différente de l’ancienne défiscalisation Dufflot, la loi Pinel permet de réaliser environ 21% d’économie sur son impôt en fonction du montant de l’investissement. La réduction de l’impôt se calcule en fonction du prix du bien et de la durée du bail. Ainsi, après 6 ans de location, l’investisseur obtient 12% de réduction sur le prix du bien. À partir de 9 ans, le rabais est de 18% et 21% pour 12 ans de location. Comme exemple, si un investisseur totalise un coût d’acquisition de 215 500 €, avec une surface d’habitation de 70 m², le loyer peut s’évaluer à 700€/ mois avec une revalorisation annuelle de 2% dans une zone B1. Ce dernier devra payer 125€/mois comme charges du propriétaire si la durée du bail dure 25 ans.