La Normandie, oui mais en mode camping

« Elle voulait revoir sa Normandie

Elle voulait revoir sa Normandie

Son regard noyé sur la carte de France

On devinait chez elle une certaine souffrance

Pleine de mélancolie et le mal du pays

Elle voulait revoir…

Elle voulait revoir, revoir sa Normandie (…) »

La Normandie, une pluralité entre ravissement, surprise et émotion notamment en mode camping

A l’image, de Gérard Blanchard, découvrez ou redécouvrez la Normandie.

Pour en profiter pleinement et découvrir également la richesse des sites et des monuments – qui entre espace naturel et culture, mystique et légendaire, plage et bocage – ont su traverser les affres du temps pour nous parvenir intacts, pourquoi ne pas camper ? En effet, rien de tel que de faire du camping en Normandie pour découvrir, vivre et ressentir cette diversité historique, culturelle, patrimoniale où les savoir-faire artisanaux se perpétuent de génération en génération.

En tente, en caravane, en autocaravane, en mobil home, en camping-car ou encore dans des hébergements insolites – roulotte, cabane dans un arbre mais aussi yourte par exemple – proposés, le camping est un hébergement au plus proche de la nature et de son environnement. D’ailleurs, cela permet au fil de son séjour de parcourir les différentes étendues de la Normandie pour en découvrir tous les trésors qu’elle recèle. C’est aussi pouvoir se rassembler en famille ou entre amis et vivre des moments inoubliables. Une belle occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de partir à la rencontre des locaux. Le camping, c’est également faire le choix de la simplicité, sans prise de tête, pour profiter pleinement comme il se doit, de son séjour.

Bref, le camping : une belle opportunité pour partir en mode bohème en quasi-totale liberté.

Du Mont-Saint Michel au Tréport, la Normandie est située au Nord-Ouest de la France et possède surtout deux visages complémentaires. Le premier, la « basse Normandie » entre la Bretagne et la presqu’île du Cotentin est une terre granitique. Terre d’élevages – vaches, porcs, volailles mais aussi agneaux – c’est un territoire très riche d’un point de vue gastronomique. Entre les produits de la mer – sole, lotte, cabillaud, lieu, bar, turbot, algues, praires, amande de mer, tourteau, huître, bulot notamment – ce terroir est une aubaine pour les amateurs de fromages – belle-mère, gratte-cul, coutance, trappe de Bricquebec, livarot mais aussi point l’Evêque par exemple – et de gourmandises à l’image des truffes au calvados et des traditionnels sablés normands. Quant à la « haute Normandie », elle n’en rien à lui envier. Sa position géographique lui procure également un terroir fertile où les produits laitiers tiennent le haut du pavé. 

Bref, d’un point de vue gastronomique, la Normandie se distingue haut la main par sa cuisine et les mets qu’elle propose.