L’organisation des obsèques

Que cela survienne de manière soudaine, accidentelle ou à la suite d’une longue et pénible maladie, le décès d’un proche – parent, frère, enfant voire d’un ami – marque inévitablement un tournant dans l’existence de ceux qui restent. Faire le deuil de l’un de ses parents notamment est d’autant plus douloureux qu’il incombe à la famille proche – conjoint survivant, enfants selon les cas – d’organiser les funérailles.

L’organisation des obsèques

Bien sûr, il convient de respecter les dernières volontés émises par le défunt et de les mettre en œuvre. Mais voilà, plusieurs cas de figure peuvent se présenter à la mort de quelqu’un.

Le défunt n’a pas laissé d’instructions

Dans la mesure où, le défunt n’a pas laissé de recommandations spécifiques à sa famille ou à ses proches, cette dernière – le conjoint survivant, les enfants et les parents – peut alors se rapprocher d’un prestataire pour organiser les funérailles à Lyon ou dans sa périphérie. En l’absence de famille ou si cette dernière s’en désintéresse, les proches et les amis du défunt peuvent prendre toutes les décisions adéquates.

Le défunt à précisé ses envies

Autre possibilité, le défunt a pu exprimer ses volontés de son vivant et a opté pour le mode de funérailles qui lui convenait – inhumation du cercueil ou crémation avec ou sans dispersion des cendres – ou bien a précisé qu’il souhaitait faire don de son corps à la science.

Le défunt a tout planifié dans les moindres détails

Autre hypothèse, il a pu organiser avant son décès, ses obsèques au travers d’une « assurance obsèques ». Dans ce cas, tout a été acté par le défunt, des moindres détails – transport du corps, mise en bière, toilette mortuaire, soins de conservation du corps, gestion de la chambre funéraire, fourniture du véhicule funéraire notamment – jusqu’au choix du cercueil ou de l’urne funéraire. Concernant, la sépulture, cette dernière est réglementée par le code général des collectivités territoriales et répond donc à des normes quant à sa conception, son transport, sa destination notamment. La famille proche n’a rien d’autre à faire que de se s’approcher de la compagnie d’assurance pour finaliser la cérémonie d’enterrement.