Reussir son orientation dans la voie professionnelle

Les études professionnelles ont souvent une mauvaise image. Bien menée, l’orientation vers la voie professionnelle aboutie souvent à la reussite. Pour se faire, les parents doivent se débarasser des idées reçues et accepter le choix de leurs enfants. La voie professionnelle se fait souvent en classe de troisième. Dès le deuxième trimestre, le conseil de classe propose soit une orientation générale, soit une orientation professionnelle (l’autre choix est le redoublement).

Pour le déterminer, il examine les résultats scolaires mais aussi les attentes des parents et des élèves. Un dialogue doit donc être engager entre ses trois sachant que la décision doit revenir à la personne concernée. Souvent la voie professionnelle est pris par defaut regrette les spécialistes de l’éducation. La faute, une manque d’information sur ses filières professionnelles.

Pourtant, il existe plusieurs outils et supports pour bien choisir sa voie : internet, CIO, magazine… Dans les centres d’information et d’orientation, les conseillers sont là pour soutenir et éclairer les familles. Cependant recolter des informations au CIO ne suffisent pas, les parents et élèves ont tout intérêt à visiter les lycées professionnelles lors des journées portes ouvertes, et à se rendre aux forums des métiers organisés par les villes.

Par ailleurs, des collèges et lycées proposent des stages et actions appelé : journée d’immersion en lycée professionnel. Ils permettent pendant quelques jours à un élève de se forger son propre opinion sur la voie professionnelle choisie. Une fois decidée, les familles doivent remplir le dossier d’orientation, en y mentionnant la ou les spécialistés choisies et les coordonnées des établissements sélectionnés. Lorsqu’elle est bien menée, l’orientation vers la voie professionnelle aboutit souvent à la reussite. Enfin, de plus en plus, les éleves ont la possibilité de poursuivre les études en BTS ou DUT pour acquérir des connaissances techniques et générales.