3 critères pour bien acheter ses lunettes de vue

Publié le : 22 février 20174 mins de lecture

Choisir ses lunettes de vue est souvent très difficile qu’on le croit car dans ce secteur, il y a beaucoup d’acteurs et les prix varient beaucoup d’un opticien à un autre. Il faut donc être vigilant non seulement sur les tarifs proposés et mais aussi sur la qualité des montures et des verres. Pour vous aider à faire votre choix, voici quelques recommandations à connaître.

En France, environ 65% de la population portent des lunettes de vue. Ce qui représente environ 40 millions de client potentiel. C’est donc un gros marché et beaucoup d’acteurs du secteur rivalisent d’imagination pour vous attirer dans leur boutique :
Promotion, offre, facilité de paiement, tous les moyens sont bon gagner et fidéliser les clients. Toutes ces offres font que les prix varient beaucoup d’un opticien à l’autre. Les consommateurs doivent donc être très vigilant sur les offres qu’on leurs propose.

Qu’est ce qui explique tant de variation au niveau des prix ?

En fait, en France, il n’y a pas de réglementation en ce qui concerne la fixation des prix des lunettes. Chaque enseigne fixe donc ses prix en fonction des ses objectifs de vente, de la concurrence, de la qualité du service proposé et surtout de la correction visuelle. En guise d’illustration, plus le défaut est important, plus le verre doit être aminci et plus il coûtera cher. Pour les verres traditionnels dits unifocaux, le prix varie entre 115 euros le verre. Pour les presbytes, il faut soit des demi-lunes, soit des verres progressifs appelés multifocaux. Leurs prix sont donc souvent chers à la base, en moyenne 250 euro.

À parcourir aussi : A chaque visage, sa paire de lunette

Comment bien choisir ses verres de correction ?

En matière de verre de correction, il n’y a pas de certification imposée. La plupart du temps, les clients sont donc obligés de faire confiance à l’opticien sur la qualité de ses verres. Pour éviter donc d’acheter des verres de basse qualité, il faut donc se tourner le plus souvent vers des enseignes bien renommés.

Les verres organiques représentent la quasi-totalité des verres vendus en France. Ils ont remplacés les verres minéraux car elles offrent beaucoup plus d’avantage : Légèreté, entretien facile, confortables etc. Les traitements de base sont l’anti rayure et l’anti casse.

En revanche, pour bénéficier de l’option anti reflet, il faudra la plupart du temps mettre la main dans la poche. Et le surcoût n’est vraiment pas donné.
Mais cette option est souvent indispensable notamment pour les personnes qui conduisent ou qui travaillent devant un ordinateur toute la journée. La dernière option qui est de plus en plus proposée par les opticiens est la teinte variable. Ce système permet de garder ses lunettes quand il y a du soleil. Cependant, les verres à teinte variable ne peuvent pas remplacer des vrais verres solaires.

L’option internet est-elle intéressante ?

D’après les enquêtes réalisées par les spécialistes en ce domaine, rares sont les sites qui rendent satisfaction. Des problèmes énormes se posent, comme celui relatif au service après-vente. Par exemple, une fois la paire achetée et que se pose un problème d’ajustement, il demeure impossible de trouver une solution.

Plan du site