Bien collecter les données personnelles ?

données personnelles

Publié le : 06 janvier 20163 mins de lecture

Dans le contexte actuel dominé par les réseaux sociaux, la question de la protection et de la collecte des données personnelles est au cœur des préoccupations des professionnels du marketing direct.
Ces derniers manifestent une très grande vigilance face au sujet.

Comment collecter les données ?
La première des préoccupations est de concevoir une stratégie permettant de collecter toutes les informations sur l’ensemble des clients de chaque entreprise. Cette stratégie doit également permettre une vue générale sur les ressources humaines et toutes les politiques de marketing des entreprises.

• Que dit la loi ?
Les obligations dictées par la loi sont très clair à ce sujet. Pour collecter les données personnelles, une entreprise doit respecter quelques règles :

Premièrement, il doit veiller à la sécurité des données
Ensuite, il doit assurer un traitement confidentiel et informer aux intéressés leur droit notamment en matière de modification ou de suppression des données. Demander l’autorisation à la CNIL
Fixer une date de conservation raisonnable
Enfin, définir des objectifs clairs en matière marketing.

• L’opt-In, qu’est ce que c’est ?
Il s’agit en fait d’un ensemble de procédure que les entreprises doit respecter. Par exemple, le recueil du consentement doit être préalable à l’utilisation des coordonnées des personnes concernées.
Ainsi, l’entreprise a l’obligation au moment de la collecte de donnée, de faire figurer une mention sur le formulaire afin que le prospecté sache ce que l’on va faire des ses données.
Cet accord explicite doit donc être clair pour tout le monde.

Utiliser les bons outils pour recueillir les données.

Si l’entreprise ne dispose pas de fichier pour la collecte des informations personnelles, il sera possible qu’elle en loue ou en achète chez des fournisseurs.
Si l’entreprise décide de leur soi même, elle peut s’appuyer sur différents outils comme le CRM, Internet (réseaux sociaux, concours, jeux etc.), téléphone, courrier etc. Cette collecte doit être loyale et transparente. L’entreprise doit dès le départ avoir un plan pour bien exploiter ses données.

• Le tri
Une fois la collecte des données finie, on doit procéder à un tri à une segmentation précis des données.
La segmentation peut se faire par âge, par zone d’habitation, par mode de vie etc. De cette étape doit découler un travail rigoureux mettant en exergue toutes informations possibles sur les clients dont les données ont été collectées.

• La mise à jour
Force est de souligner que les données personnelles en question sont des éléments en perpétuelle évolution. Leur conservation ne vaut rien si elle n’est accompagnée d’une mise à jour habituelle, permettant ainsi d’enrichir chacune des bases de données composant le fichier.

À parcourir aussi : Sécurité des personnes et protection des biens dans les résidences

À parcourir aussi : Une plateforme européenne d’identité numérique offre un avantage de localisation et de souveraineté des données.

Plan du site