Comment éviter de rentrer dans la spirale du surendettement ?

Comment éviter de rentrer dans la spirale

Publié le : 13 janvier 20165 mins de lecture

Tous les jours, je vois sur la toile des news et des conseils qui nous montrent comment sortir du surendettement.
Mais, pourquoi, on ne s’interroge pas sur la manière de se comporter pour ne pas tomber dans le piège du surendettement, Quelles sont les recettes miracles pour éviter de nous endetter et surtout comment résister à la tentation de la consommation ?
C’est à mon sens la meilleure façon de lutter contre l’endettement massive de nos concitoyens.

Dans le profil des personnes susceptibles de tomber dans surendettement, il y a évidemment les chômeurs, les Rmistes qui ne touchent pas assez de revenus pour subvenir à leur besoin (classe pauvre) et qui sont le plus souvent dans l’obligation d’emprunter pour survivre.
Mais surtout, il y a la classe populaire et moyenne, celle qui touche un salaire compris entre 1000 et 2000 euros par personne.

Ces deux catégories de classe sont d’ailleurs les premières à être concernée par la dette car ils touchent des revenus de façon réguliers et sont donc susceptible d’emprunter facilement de l’argent à des organismes financiers.
Ces établissements financiers l’ont d’ailleurs bien compris car tous leur business reposent sur ces revenus tirés du travail.

Quelles sont les causes de surendettement ?
Avant de commencer à parler des du surendettement, il faut distinguer deux catégories de dette
Il y a les bonnes dettes et les dettes toxiques.
Les bonnes dettes sont ceux qui vous permettent de préparer votre avenir : achat de maison, de terrain et de tout objet qui ne perd pas de la valeur
La mauvaise dette est celle qui vous pousse à consommer sachant que l’objet que vous avez acquis perde de la valeur au fil des années (Dette de consommation : voiture, ordinateur etc.)

Dans cet article, nous allons surtout parler de cette mauvaise dette. Les causes principales de cette dette viennent évidemment de votre envie de consommer, mais surtout du matraquage publicitaire que tout consommateur lambda est amené à croiser.
Dans les abris de bus, dans les métros, chez vous, la Pub est partout. Ces Pubs vous racontent des histoires, suscitent votre curiosité, vous émeuvent ou créent un sentiment de pénurie avec des slogans pour vous pousser à consommer maintenant toute de suite sans trop réfléchir aux conséquences.
Je ne vais pas m’attarder sur ceux, mais il faut savoir que la pub et le marketing en général est un outil très puissant qui peut créer un besoin là où il ne devrait pas y en avoir. Ce sont des vrais professionnels de la consommation.

Deuxième cause du surendettement, les établissements financiers : Ces entreprises sont là pour prêtées de l’argent afin d’en tirer des intérêts.
Vous avez besoin de changer votre machine à laver, votre voiture etc., pas de panique, présentez votre fiche de paie et on vous accorde toute de suite le crédit.
Et hop, vous voilà endettez pour 5 ans ou plus.
Si vous passez par votre banque, il se peut que celle-ci ne cogne pas trop fort sur le montant des intérêts. En revanche, si vous avez le malheur de passé par les établissements financiers du style confidis, mediatis, sonfinco, cetelem et j’en passe des meilleurs, alors là, vous êtes dans dead.

Troisième cause, le crédit revolving des grands magasins : Tous les hypermarchés et les gros magasins ont le carte de fidélité et le crédit revolving qui va avec. On y emprunte facilement de l’argent avec évidemment des facilités de paiement. On paie en plusieurs fois sans frais en contrepartie d’une carte d’une carte de fidélité. Ces cartes sont en général adossées à un crédit revolving qu’il suffit d’appuyer sur un bouton de le déclencher. Les taux d’emprunt sont effroyablement élevés et les personnes qui n’ont pas des grosses revenus pour rembourser rapidement l’emprunt se trouve alors coincer, piéger dans un engrenage sans fin où il est obliger d’emprunter pour rembourser les dettes antérieurs. On se trouve là dans un système de vase communiquant où vous ne maîtrisez plus rien.
Conseil : Evitez donc de piocher dessus tant que vous n’avez pas remboursé votre dette car plus vous empruntez plus la durée de remboursement s’allonge et le coût grimpe en flèche.

Quatrième cause du surendettement, vous-même : En principe, vous êtes maître de vos actes, il faut donc penser de temps en temps à faire des choix de vie et de choix de consommation. Pensez donc à travailler sur vous et mieux vous connaître pour lutter contre cette société consumériste où l’on trouve le bonheur que par la consommation à outrance.

À parcourir aussi : Trop de dettes, saisir la commission de surendettement

À parcourir aussi : Payer ses dettes et faire une cure de dépenses

Plan du site