Comment lutter contre le greenwashing ?

Publié le : 16 août 20224 mins de lecture

Les préoccupations environnementales occupent une place sans cesse croissante dans la communication des entreprises. Nombreuses sont celles qui promeuvent chaque jour, dans les médias de masse ou sur les réseaux sociaux, leurs initiatives et leurs engagements en matière de développement durable. Toutefois, il est parfois difficile de démêler le vrai du faux, dans la grande jungle d’Internet. En effet, les imprécisions, les arguments fallacieux et la publicité mensongère sont légion. Comment lutter contre le greenwashing ?

Le greenwashing : définition

Une question fondamentale se pose : qu’est ce que le greenwashing ? Il s’agit d’un marketing abusif pouvant induire un public en erreur sur la qualité écologique réelle d’un produit. En d’autres termes, le greenwashing, ou écoblanchiment, est une publicité mensongère destinée à faire croire qu’un produit ou qu’une marque a des vertus et des caractéristiques écologiques supérieures à celles qu’il a réellement. Il se différencie en cela du marketing vert, qui peut être défini comme une culture organisationnelle cherchant à vendre, en s’appuyant sur un argumentaire éthique, des produits à forte valeur ajoutée environnementale.

À parcourir aussi : Faut-il acheter les produits à connotation éthique ?

Comment identifier le greenwashing ?

Il existe plusieurs manières d’identifier un argumentaire publicitaire fallacieux en matière environnementale. Tout d’abord, il est important de se renseigner en profondeur sur une marque avant d’en croire la communication. Quelle est sa e-réputation ? Applique-t-elle ses préceptes dans la vie de tous les jours ? Que disent les consommateurs et les clients fidèles de l’action qu’elle mène au quotidien ? Une fois cette première étape réalisée, on peut également se renseigner sur les procédés de fabrication en lisant attentivement les étiquettes. L’engagement environnemental de l’entreprise se retrouve-t-il dans le choix des composants ? Y a-t-il une attention particulière portée au choix des matières premières ?

Il peut être aussi judicieux de comparer les résultats avancés par l’entreprise par rapport à ceux de la concurrence. Y a-t-il une disproportion ? Si oui, peut-elle s’expliquer par un certain nombre de choix stratégiques pris par l’entreprise ? Cette dernière a-t-elle engagée une démarche de recycling ou d’upcycling récemment ?

Les techniques de lutte contre le greenwashing

Une fois les mauvais élèves identifiés, vient le temps de l’action. Les entreprises ayant recours à la publicité mensongère peuvent être pointées du doigt sur les réseaux sociaux. Elles peuvent être, dans le même temps, signalées auprès du Jury de déontologie publicitaire. Cela fait augmenter la pression auprès des marques fautives et les pousse à reconsidérer leurs actions.

De manière plus globale, une action efficace en matière de lutte contre l’écoblanchiment est de former les professionnels du marketing et de la publicité aux règles déontologiques en matière de communication environnementale.

Pourquoi lutter contre le greenwashing ?

Afin d’opérer une véritable révolution environnementale et éco-responsable, il est capital de lutter contre le greenwashing. En effet, celui-ci a pour effet de décrédibiliser toute la communication des entreprises en matière de développement durable. De plus, il favorise des entreprises aux comportements néfastes, au détriment de celles qui ont vraie démarche Greenly ! En clair, le greenwashing ou écoblanchiment sème la confusion et la pagaille dans la relation entre les entreprises et les consommateurs.

Plan du site