Constipation, comprendre prevenir et soigner

Publié le : 21 février 20172 mins de lecture

Cette maladie touche touche aussi bien les femmes, que les enfants et personnes agées. Les manifestations sont simples, troubles du transit, un nombre de selles inférieur à trois par semaine, ou encore par une évacuation douloureuse et difficile. Elle s’accompagne souvent d’un gonflement abdominal et de flatulences.

Pour prevenir la constipation, quelques règles simples sont à suivre : Notamment boire beaucoup d’eau, environ deux litres par jour quand vous êtes constipé, Privilégier les repas riche en fibres, notamment les légumes, crudité, féculent à chaque repas. Au petit dejeuner, prenez une cuillerée à café d’huile d’olive au mileu du petit dejeuner lèger. Buvez un jus de fruit frais pressé (orange, citron, kiwi, prune…). Faire un peu de sport notamment la natation, marche pour relancer le transit.

Les plantes médicinales peut vous soulager aussi. La racine du pissenlit, la reglisse et la chicorée sont des laxatifs doux. Le séné est un laxatif puissant.

Si ça continue, consulter un medecin : celui peut prescrire une rééducation anale. De nombreuses constipations de ce type sont causées par une contraction locale, au niveau de l’anus : le sphincter ne s’ouvre pas pour évacuer les selles. La rééducation synchronisera la poussée rectale et abdominale avec l’ouverture anale. Des traitements d’appoint, comme des suppositoires à la glycérine ou des microlavements, pourront aussi apporter un soulagement ponctuel

Plan du site