Le Cannabidiol (CBD) pour combattre l’anxiété

Publié le : 09 juillet 20207 mins de lecture

Les traitements psychopharmaceutiques peuvent apporter un soulagement rapide, mais à long terme, ils peuvent avoir de graves effets secondaires et même créer une dépendance. Au vu de cette situation, nombreux sont ceux qui cherchent des alternatives naturelles.

Le Cannabidiol(CBD), une substance active particulièrement efficace de la plante de chanvre, a entre-temps acquis une réputation positive auprès des patients anxieux. Des études ont prouvé que le CDB possédait un effet anxiolytique.

Pourquoi avons-nous peur ? La peur est un élément naturel de l’être humain. Les peuples primitifs qui n’avaient pas peur du noir et des bruits forts n’ont pas survécu longtemps. Parce que la peur nous oblige à être prudents et à ne pas nous jeter dans des situations dangereuses.

Mais nous, les gens modernes, ne nous trouvons presque jamais en danger de mort dans la vie de tous les jours. Nos maisons solidement construites sont entourées de clôtures et éloignées de la nature. Les alarmes des maisons et la police nous protègent contre les personnes qui veulent nous faire du mal. Il n’y a personne qui n’ait peur de rien. Cependant, lorsque ces peurs commencent à nous affecter dans notre vie quotidienne, on parle de trouble anxieux.

Les troubles anxieux : une maladie handicapante

le trouble anxieux est un terme collectif pour les maladies mentales associées à l’anxiété. Les patients anxieux ont des réactions d’anxiété excessives à des situations qui ne représentent pas du tout une menace.

Nous distinguons deux formes:

une anxiété non spécifique peut se produire spontanément, sans raison particulière. Aucune situation particulière n’a pu les provoquer.

Les phobies sont exactement le contraire – elles sont causées par des situations concrètes. Un exemple : une peur phobique des chiens, qui est due à une morsure de chien dans la petite enfance.

-Quelles phobies connaissons-nous ?

Les phobies sont subdivisées en différentes sous-catégories. On connaît, par exemple, l’agoraphobie (claustrophobie), la phobie sociale (peur des situations sociales) et d’autres phobies spécifiques (peur des animaux, des injections et de situations très particulières).

-trouble panique (syndrome de panique)

Il s’agit d’un trouble anxieux dans lequel les crises se produisent spontanément et ne sont pas liées à un objet ou une situation spécifique. Les réactions d’anxiété physique telles que l’oppression thoracique, les palpitations, la transpiration, les tremblements et l’hyperventilation peuvent durer plusieurs minutes. On commence à avoir peur du retour soudain de la crise de panique.

-Trouble d’anxiété généralisée (TAG)

Une personne qui est confrontée à des inquiétudes et à des prémonitions persistantes qui n’ont rien à voir avec l’environnement peut souffrir d’un trouble d’anxiété généralisée.

les personnes atteintes de cette affection ont des difficultés à accomplir les tâches quotidiennes. Ils s’inquiètent beaucoup de leurs relations, de leur santé, de leurs finances, de leurs performances au travail et d’autres choses semblables au quotidien. Ces inquiétudes deviennent rapidement paralysantes – la personne panique dans les situations normales de la vie quotidienne.

À parcourir aussi : CBN et CBD : quelles sont les différences ?

Comment vaincre les troubles anxieux naturellement ?

Si vous pensez que vous pouvez en être affecté, consultez votre médecin. Certaines bonnes habitudes peuvent vous libérer de cette sensation de peur qui vous handicape, ou du moins, l’atténue.Une amélioration du mode de vie, par exemple, peut avoir de nombreux effets.

1. faire du sport

L’activité sportive est essentielle pour la santé mentale et physique. De nombreux patients anxieux ressentent un soulagement des symptômes pendant des heures après l’entraînement.

2. Il est également important de manger sainement

Évitez le sucre et les exhausteurs de goût artificiels, car ils peuvent provoquer des sautes d’humeur chez certaines personnes. Si vous remarquez que vos symptômes d’anxiété s’aggravent après avoir mangé, vos habitudes alimentaires pourraient en être la cause. Buvez beaucoup d’eau, évitez l’alcool et la nicotine, qui peuvent tous deux être calmants au début, mais les sensations de peur peuvent rapidement augmenter. Les personnes atteintes qui soulagent leur trouble anxieux par l’alcool peuvent rapidement développer une dépendance à l’alcool. Il existe également des études qui démontrent une relation entre la nicotine et l’anxiété.

3. Évitez le café

La caféine n’est pas recommandée car elle peut provoquer des tremblements et de la nervosité. Dans certains cas, elle aggrave même le trouble anxieux. Ainsi, si vous remplacez votre café du matin par une tisane sans caféine, vous constaterez peut-être une amélioration avec le temps.

4. Faites attention à vos habitudes de sommeil

Essayez d’améliorer votre qualité de sommeil. Il existe aujourd’hui des remèdes naturels (à base de plantes) et des herbes pour l’anxiété et la dépression qui peuvent soutenir le corps et l’esprit. Avant de prendre des suppléments dans votre routine, vous devriez consulter votre médecin. Bien que les préparations à base de valériane, de fleur de la passion et de baume n’aient pas un effet puissant, elles sont bien tolérées et favorisent le sommeil. Pour apaiser, on peut boire des thés à base de ces composants pendant la journée. L’huile de lavande, en particulier, est un excellant calmant et anti-stress. 

À parcourir aussi : Fumer de la résine de cbd : quelle avantage de cette forme du cannabidiol ?

L’huile de CBD pour l’anxiété

Des études ont montré que le cannabidiol (CBD), un composant principal non psychoactif et non addictif de la plante Cannabis, est efficace contre l’anxiété. En attendant, il existe même des études sur les humains. En 2009, une équipe de recherche japonaise a traité 37 jeunes souffrant d’anxiété sociale avec de l’huile de CBD. On leur a administré une forte dose quotidienne d’huile de CBD pendant quatre semaines.

Les résultats ? Le soulagement des symptômes d’anxiété était comparable à celui de la paroxétine, un médicament souvent utilisé pour traiter l’anxiété. Une autre étude de la même année a montré que 79 des patients anxieux qui recevaient quotidiennement de l’huile de CBD ont connu une amélioration après seulement un mois. Après le deuxième mois, 78 patients se sont sentis encore mieux que le mois précédent. Sachant que la CDB affecte chaque corps différemment, chaque personne doit trouver son propre dosage. 

Plan du site