Les conseils pour bien utiliser votre frigo.

Pour être certain(e) de garder son frigo de nombreuses années ou pour s’assurer de la bonne conservation des aliments, il est important de savoir bien utiliser son réfrigérateur. Que ce soit par ennui ou par grognement d’estomac : nous ouvrons notre réfrigérateur jusqu’à 20 fois par jour – et pourtant nous en savons si peu sur son intérieur. Les œufs doivent-ils vraiment être conservés au réfrigérateur, combien de temps la viande peut-elle rester au congélateur et les tomates se sentent-elles vraiment à l’aise dans le compartiment des légumes ?  L’utilisation de votre réfrigérateur paraît toute simple. Pourtant, qu’il s’agisse de votre santé ou d’économie d’énergie, il est très important de se préoccuper de sa température idéale et de prendre quelques précautions afin de s’assurer de la qualité des aliments entreposés. Découvrez quelques conseils pour bien utiliser votre frigo.

La température du frigo

La température d’un réfrigérateur doit être comprise entre 0 et 4 degrés. Il n’est pas superflu de vérifier la température en particulier si le frigo est utilisé par de nombreuses personnes (et que les portes sont donc souvent ouvertes). Aussi, si le frigo est givré (même qu’un peu), celui-ci peut perdre en température.
Pour contrôler la température, il est bon d’utiliser un thermomètre. Il faut mettre celui dans un verre d’eau. Chercher la partie la plus froide du frigo et laisser le thermomètre à cet emplacement (généralement, la zone la plus froide se situe juste au dessus du bac à légumes ou au-dessous du compartiment congélateur si le frigo en est équipé). Attendre quelques heures avant de relever la température (l’eau n’étant pas à la même température que le frigo).

Comment ranger son frigo ?

Mettre les produits les plus proches de leur date limite de consommation sur le devant des étagères. De cette façon, il y aura moins de mauvaises surprises par la suite. Idéalement, vérifier tous les 2/3 jours les dates de péremption de chacun des aliments présents dans le frigo. Dans la porte, ranger les boissons, le lait, les œufs, le beurre, les bocaux. Dans la zone la plus froide du réfrigérateur, il faut mettre les produits qui craignent le plus le chaud : viandes crues, poissons crus, yaourts, fromages frais, produits frais entamés et produits traiteurs frais. Dans la zone la moins froide du réfrigérateur, viandes, poissons et légumes cuits, fromages “forts”. Ne pas empiler les aliments et laisser de la place pour que l’air puisse normalement circuler. Chaque aliment doit être emballé convenablement : les viandes cuites dans du papier d’aluminium, les restes dans des récipients fermés (type Tupperware ou dans des bols fermés par un film de plastique…).

Les 8 erreurs les plus célèbres autour de notre frigo 

1. Les œufs ne doivent pas être mis au réfrigérateur : 

Avez-vous déjà remarqué : les supermarchés conservent toujours les œufs non réfrigérés pendant que vous les mettez au réfrigérateur à la maison. Les 18 premiers jours, les œufs survivent réellement sans se refroidir : la cuticule, une couche protectrice naturelle, éloigne les germes tels que la salmonelle pendant cette période. Après, cependant, vous devez conserver les œufs dans la porte du réfrigérateur à une température de 10 à 15 degrés. Vous pouvez alors les manger et les transformer sans souci jusqu’à 28 jours après la date de ponte !

2. Le réfrigérateur est un consommateur d’énergie : 

Un mythe qui tient la route, mais qui n’est pas toujours vrai ! La plupart d’entre eux ont leur réfrigérateur trop froid, ce qui consomme beaucoup d’électricité. Au plus haut niveau, un réfrigérateur peut même atteindre des températures négatives – et cela endommage les aliments. Ces derniers durent le plus longtemps, entre 5 et 7 degrés. Par conséquent, vous devez l’ajuster au niveau 2 à 3. Notre conseil pour une température optimale : le beurre doit pouvoir être tartiné – même frais, sorti du réfrigérateur.

3. Les épinards froids ne doivent pas être réchauffés une deuxième fois : 

Qui ne connaît pas ce mythe. Néanmoins, il y a un peu de vérité dans tout cela : le nitrate contenu dans les épinards se transforme en nitrite lorsqu’ils sont maintenus au chaud pendant une longue période – une substance cancérigène ! Cependant, si les épinards ne sont chauffés que brièvement puis refroidis, rien n’empêche de les réchauffer à nouveau. Ayez le courage – bon appétit. 

4. Le congélateur tue les bactéries

Les bactéries sont immortelles, n’est-ce pas ? Ils gèlent à -18 degrés, mais ce que beaucoup ne réalisent pas que lorsque les aliments dégèlent, les germes continuent de vivre, doublant leur nombre toutes les 20 minutes. Mettez donc la viande et les autres aliments périssables au réfrigérateur pour les décongeler et ralentir leur croissance. Dégivrez également le congélateur deux fois par an pour optimiser sa puissance de refroidissement. D’autre part, vous devez essuyer le réfrigérateur avec un nettoyant au vinaigre une fois par mois.

5. La viande congelée reste comestible pendant des mois : 

Même à des températures inférieures au point de congélation, les microorganismes survivent et provoquent la détérioration de la viande. La règle empirique pour les steaks congelés et autres : plus la viande est grasse, plus sa durée de conservation est courte. Par exemple, la viande hachée ne peut être conservée qu’un mois au congélateur – le veau maigre, en revanche, peut être conservé jusqu’à un an. Une température constante de -18 degrés dans le congélateur est importante pour cela ! Cependant, ne laissez pas votre viande mijoter dans de la glace pendant plus d’un an.

6. les boîtes de conserve ouvertes doivent être conservées au réfrigérateur : 

Les boîtes de conserve ouvertes n’ont pas leur place dans le réfrigérateur ou ailleurs ! Les boîtes sont faites de tôle qui rouille dès qu’elle entre en contact avec l’oxygène. Une couche protège l’intérieur de la boîte, mais un ouvre-boîte l’endommage souvent. Des substances nocives, telles que le bisphénol A, un plastifiant pathogène, peuvent être transférées au contenu de la boîte. Pour être sûr : Remplissez les restes dans du verre hermétique ou dans des boîtes en plastique appropriées – puis mettez-les au réfrigérateur !

7. Le temps froid fait mûrir les fruits et légumes plus lentement : 

Certains fruits et légumes aiment vraiment la fraîcheur – mais pas tous, loin de là ! Les fruits exotiques comme l’ananas et les agrumes préfèrent la chaleur de leur pays d’origine. Les oignons et les pommes de terre peuvent devenir non comestibles s’ils sont conservés trop froid, car l’amidon qu’ils contiennent se transforme en sucre. Les légumes riches en eau comme les tomates, les concombres, les poivrons ou les courgettes doivent également être conservés à plus de 12 degrés – dans le compartiment à légumes du réfrigérateur. Seules les baies sensibles prolongent leur durée de vie au réfrigérateur.

8. Le fromage doit être emballé hermétiquement dans le réfrigérateur :

Vous ouvrez le réfrigérateur et l’odeur âcre du fromage vous perce le nez ? Néanmoins, résistez à la tentation de l’envelopper fermement dans du papier (d’aluminium) : Le fromage doit respirer ! Le papier à fromage du comptoir des produits frais du supermarché est le mieux adapté à cet effet. Si vous ne l’avez pas à portée de main, un film alimentaire légèrement perforé fera l’affaire. Vous pouvez bannir les spécimens à l’odeur plus forte dans une boîte en plastique.

Comment choisir la bonne température ?

– Dans le frigo :

La température intérieure de votre frigo est très importante pour conserver au mieux vos aliments. Une température trop basse vous fait consommer de l’énergie inutilement. Et si la température est trop élevée ? Alors, cela permet aux bactéries et champignons de se développer, ce qui réduit le temps de conservation de vos produits. La température idéale pour un frigo est de 4 °C. Votre frigo est équipé d’un écran ? Dans ce cas, un coup d’œil suffit à vérifier la température intérieure. Vous n’avez pas d’écran ? La plupart des frigos possèdent un indicateur de température. Si le vôtre n’en n’a pas, placez simplement un thermomètre à frigo pendant 12 heures dans un verre d’huile dans votre frigo. 

– Dans le congélateur :

La température idéale d’un congélateur se situe entre -6 °C et -18 °C. Si votre congélateur n’a pas de réglage électronique, vous pouvez vérifier la t° réglée à l’aide d’un thermomètre plongé pendant 12 h dans un verre d’huile de cuisine dans votre congélateur. 

Où ranger mes produits ?

Les frigos avec un système de froid dynamique sont équipés d’un ventilateur qui diffuse l’air froid. Résultat : une température homogène dans tout le frigo. Vous placez ainsi vos produits où bon vous semble. Votre frigo n’a pas de ventilateur ? Dans ce cas, vous devez réfléchir à la manière dont vous rangez vos courses. En effet, le bas de votre frigo est l’endroit le plus froid. Chaque produit a sa place dans le réfrigérateur. Pour vos bouteilles, tant qu’elles sont fermées, rangez-les dans le range-bouteille horizontal du frigo. Placez-les dans la porte seulement une fois ouvertes. Ainsi, vous limitez le poids pour la porte pour que vos charnières ne souffrent pas trop. Votre frigo ne possède pas de range-bouteille ? Alors, mettez les bouteilles pleines dans la porte du frigo, mais du côté des charnières. Certains réfrigérateurs ont une zone 0 °C ou une zone fraîcheur. Il s’agit souvent d’un tiroir séparé dans lequel la température avoisine toujours les 0 °C. Cela permet de conserver le poisson, la viande, les fruits et les produits laitiers jusqu’à 3x plus longtemps. Le niveau d’humidité de l’air de cette zone est aussi réglé pour une conservation optimale.

Comment congeler vos aliments ?

Facile : recouvrez-les d’un film plastique ou placez-les dans une boîte hermétique. Ainsi, ils ne dessécheront pas pendant la congélation. Ce conseil vaut pour les frigos No Frost, mais aussi pour les modèles à froid statique. Attention, certains produits (en particulier les légumes et certains fruits) doivent être blanchis avant d’être congelés. Cela détruit certaines enzymes résistantes au froid qui détruisent les aliments. 

– Évitez l’air lorsque vous congelez vos aliments. Enlevez tout l’oxygène contenu dans le récipient ou le sac de congélation. Vos aliments gardent ainsi leur humidité. Faites un geste pour l’environnement : privilégiez les contenants élaborés pour les congélateurs. Choisissez-les assez grands car les aliments prennent du volume en congelant. 

– Emballez vos restes. Laissez-les refroidir. Compactez-les bien dans vos contenants pour éviter les bulles d’air et rajoutez un film plastique avant le couvercle.

– Dans le congélateur, séparez les plats préparés des aliments crus. Vous évitez d’augmenter la température de votre congélateur.

– Étiquetez-les. Inscrivez la date de mise en congélation et le nom du produit.

– Ne congelez que les aliments qui n’ont jamais été congelés auparavant. Sinon, vous mettez au congélateur un aliment plein de bactéries, et vous vous exposez à un risque d’intoxication.

– Coupez vos aliments en petites quantités. Ils congèlent plus rapidement.

Comment éviter les problèmes de panne de frigo ?

Tout d’abord dégivrez votre réfrigérateur régulièrement. On oublie trop souvent que trois millimètres de givre accumulés à l’intérieur du congélateur ou du réfrigérateur augmentent la consommation d’énergie d’environ 30%. Comptez environ une heure pour dégivrer six millimètres de givre et environ 24 heures pour une épaisseur plus importante. L’idéal est de vider l’appareil et de le débrancher. Placez une bassine sous le compartiment de conservation ou de congélation et laissez la porte entrouverte pour éviter les mauvaises odeurs. Quand le givre a fondu, nettoyez l’intérieur, à l’eau savonneuse puis séchez au chiffon. N’utilisez pas d’eau chaude ou d’air chaud qui abîmeraient le circuit du froid. Ne cherchez pas à faire tomber la glace avec un couteau, sous peine d’endommager les parois. Pour accélérer le dégivrage, vous pouvez utiliser un linge imbibé d’eau chaude. Enfin, laissez au moins cinq centimètres entre le réfrigérateur et le mur contre lequel il est posé. De ce fait, moteur et compresseurs respirent mieux. Résultat ? Vous évitez une surconsommation d’énergie du système de refroidissement. Dépoussiérez aussi et pour les mêmes raisons, la grille d’aération arrière.

Les pannes les plus courantes pour un réfrigérateur

Avant de diagnostiquer une panne, vérifiez que les portes ferment bien surtout quand le sol n’est pas plan. Rééquilibrez votre frigo, si nécessaire, pour éviter les formations de givre intempestives. Quand les tubes arrière du réfrigérateur sont froids alors qu’ils devraient être à 60°C, il faut alors changer les résistances. Si votre réfrigérateur est encore sous garantie, n’hésitez pas à contacter votre service après-vente, sinon faites appel à un spécialiste du froid. Quand le thermostat ou l’horloge de dégivragene vous obéissent plus, faites appel à un spécialiste. Dans certains cas la réparation est possible dans d’autres non, seul un professionnel peut se prononcer. Si votre appareil ne produit plus de froid, que l’intérieur reste tiède et que vous sentez une odeur âcre, c’est la panne d’agrégat. Vous votre pouvez vérifier, en identifiant les traces jaunâtres d’écoulement d’ammoniaque, situées à l’arrière. Sans aucun doute, il faut remplacer l’appareil. Le prix de la réparation serait en effet plus élevé que celui d’un nouveau frigo.

Précautions à prendre avant d’utiliser le frigo 

– Maintenir dégagées les ouvertures de ventilation dans l’enceinte de l’appareil ou dans la structure d’encastrement. Ne pas utiliser de dispositifs mécaniques ou autres moyens pour accélérer le processus de dégivrage autres que ceux recommandés par le fabricant.
– Ne pas endommager le circuit de réfrigération.
– Ne pas utiliser d’appareils électriques à l’intérieur du compartiment de stockage des denrées, à moins qu’ils ne soient du type recommandé par le fabricant.
– Pour éviter tout risque dû à l’instabilité de l’appareil, celui-ci doit être fixé conformément aux instructions. 
– Ne pas stocker dans cet appareil des substances explosives telles que des aérosols contenant des gaz propulseurs inflammables.
– Cet appareil est destiné à être utilisé dans des applications domestiques et analogues telles que les coins cuisines réservés au personnel des magasins, bureaux et autres environnements professionnels. 
– Si la prise ne correspond pas à la fiche du réfrigérateur, elle doit être remplacée par un électricien qualifié afin d’éviter un danger.
– Votre réfrigérateur est équipé d’une fiche de terre spéciale. Cette fiche doit être branchée à une prise relié à la terre et à un disjoncteur de 16 ampères. Si vous ne disposez pas d’une telle prise dans votre domicile, veuillez contacter un technicien qualifié pour l’installation d’une prise conforme aux normes en vigueurs.
– Cet appareil peut être utilisé par des enfants âgés d’au moins 8 ans et par des personnes ayant des capacités physiques, sensorielles ou mentales réduites ou dénuées d’expérience ou de connaissance, s’ils (si elles) sont correctement surveillé(e)s ou si des instructions relatives à l’utilisation de l’appareil en toute sécurité leur ont été données et si les risques encourus ont été appréhendés. Les enfants ne doivent pas jouer avec l’appareil. Le nettoyage et l’entretien par l’usager ne doivent pas être effectués par des enfants sans surveillance.
– Si le câble d’alimentation est endommagé, il doit être remplacé par le fabricant, son service après vente ou des personnes de qualification similaire afin d’éviter un danger.