Lipoaspiration du ventre chez l’homme

De petits bourrelets au niveau du ventre et des hanches résistent aux régimes ? La lipoaspiration peut alors être une solution. Un atout majeur : la peau des hommes est extrêmement élastique, ce qui les préserve de l’effet “tôle ondulée” que font les lipoaspirations ratées ! Inconvénient : chez l’homme, la graisse se niche parfois sous les muscles, là où les canules des chirurgiens ne peuvent se glisser. D’où la nécessité d’un examen clinique approfondi avant l’intervention.

Si peu de graisse est aspirée, on quitte la clinique en fin de journée, sinon le lendemain de l’opération. L’opération se fait sous anesthésie locale ou générale. La graisse est aspirée au moyen de fines canules, formant des tunnels qui se croisent sous la peau. Les incisions sont microscopiques et dissimulées dans le nombril et la raie des fesses.

Une ceinture de contention est portée jour et nuit pendant 15 jours pour limiter la formation d’hématomes, mais les mouvements restent douloureux. Comme la peau est tapissée de bleus, on applique de la crème à l’arnica une fois par jour. Ces désagréments disparaissent deux ou trois semaines plus tard.

Il faut compter deux à trois mois afin que la peau retrouve sa souplesse. La graisse ne réapparaîtra plus là où elle a été aspirée, mais elle peut s’installer ailleurs !

Le cout moyen est de : 3 000 €.