Maigrir à tout prix : exemples extrêmes

Maigrir

Publié le : 24 novembre 20163 mins de lecture

Quand maigrir tourne à l’obsession, nous pourrons nous tendre vers des techniques extrêmes d’amaigrissement par désespoir. Découvrez les moyens d’amaigrissements rapides et plus efficaces mais dangereux pour la santé que des personnes ont usé pour faciliter la perte de poids comme les régimes, la prise de pilules et d’autres encore…

Brûle-graisse : Les régimes draconiens

Effet brûle-graisse et/ou coupe-faim, beaucoup de personnes veulent maigrir à tout prix et font appel à des régimes draconiens journaliers. Par désespoir elles tentent tous les régimes possibles, mangent tout aliment qui est dit avoir des vertus brûle-graisse ou coupe-faim notamment des fruits, des légumes et des condiments même au prix de leur santé. Certains sujets arrivent même à suivre un régime dit biblique, ils mettent de côté tous les aliments jugés impurs dans la Bible comme les fruits de mer, les pommes de terre, le raison, les pâtes, les pains et l’alcool. Résultat, ils mangent à peine et perdent du poids, mais à quel prix à part la minceur ?

À parcourir aussi : X-péria play , photos et vidéo du play station phone

Brûle-graisse : Les pilules pharmaceutiques

D’autres personnes s’empiffrent de toutes sortes de pilules pharmaceutiques qualifiées de capteur de graisses pour obtenir la ligne parfaite. La minceur coûte cher, mais certaines personnes sont prêtes à payer le prix fort pour s’offrir une gamme de médicaments miracles.

À parcourir aussi : Régime, j’ai testé l’auriculothérapie

Brûle-graisse : des idées inimaginables

Il faut souffrir pour être belle ! Suivie à la lettre, cette expression incite les personnes à essayer des techniques encore plus osées voire barbares :

  • Avaler un ver solitaire, le ténia qui provoque des troubles digestifs conduisant à une perte de poids importante. Grâce à ce ver on peut tous manger sans reprendre du poids puisqu’il va puiser toutes nos réserves,
  • Se gaver de laxatifs : une autre méthode purgatoire qui aurait un effet brûle-graisse en provoquant des maux de ventre, des troubles digestifs…
  • Poser une sonde naso-gastrique : un engin qui relie le nez et l’estomac, pour n’absorber que 1.000 calories de protéines quotidiennement, afin d’envisager une perte de poids et de graisse rapide,
  • Manger liquide : alcoolorexie, les jeunes consomment uniquement l’alcool pour faire fondre une masse importante,
  • Se coudre un patch sous la langue, une intervention chirurgicale tendance pour couper la faim puisqu’avaler des aliments solides sera pénible.

Entre les effets brûle-graisse et coupe-faim rapides et la perte de poids surprenante de ces actes désespérés, les risques à en courir sont les carences, les fatigues voire même la mort !

Plan du site