Phénomène de société : zoom sur le succès des produits cosmétiques blanchissants en Thaïlande

Le désir d’un teint plus clair est devenu une obsession dans certains pays asiatiques, surtout chez les jeunes. Cette tendance remonte au cours des siècles précédents, une certaine pâleur était considérée comme souhaitable dans certaines dynasties comme c’était le cas dans les cours européennes. Cependant, la nécessité d’avoir un teint clair n’a jamais été aussi prononcée qu’aujourd’hui. En voici les raisons.

Pourquoi les Asiatiques veulent-ils avoir le teint clair ?

Pour avoir le teint clair, il existe de nombreux traitements. L’usage d’un savon à la papaye, d’une lotion blanche supplémentaire pour le visage et d’une crème solaire avec un indice de protection solaire de 50 est une routine matinale chez les jeunes thaïlandais qui souhaitent garder leur peau aussi blanche que possible. Plus des deux tiers (69,5 %) des étudiants thaïlandais de sexe masculin utilisent désormais des produits éclaircissants. Aux Philippines, le chiffre est de 25,4 %, en Inde, il est encore de 17,4 %. Plusieurs raisons expliquent cela. La première est qu’une personne est soi-disant mieux perçue lorsque son teint est clair. Il s’agit également d’un idéal de beauté que certains hommes et certaines femmes cherchent à atteindre par tous les moyens, en avalant des pilules et en se faisant faire des injections. Cela booste leur confiance en eux-mêmes et ils considèrent que cela contribue au fait à se faire plus facilement accepter en société.

Yukti Mukdawijira un professeur d’anthropologie travaillant à l’université de Bangkok, explique que le fait que les personnes ont désormais recours aux produits beauté de blanchissement de la peau montre un état de désespoir de la société. Il s’agit là d’une obsession conduisant à une forme de racisme qui remonte à l’époque coloniale. C’est un phénomène qui s’est développé sur plusieurs siècles. Il n’est donc pas facile de s’en débarrasser.

Autres sous-entendus

Contrairement à l’Europe, le fait qu’une personne ait une peau brune dans de grandes parties de l’Asie sous-entend qu’elle effectue un travail physique, en plein air et que c’est souvent pour peu d’argent. C’est pourquoi, il a été observé que les employés de bureaux situés à Bangkok aiment sortir au soleil avec un parasol pendant leur pause déjeuner ou qu’ils tiennent une mallette au-dessus de leur tête pour cette raison. Dans le domaine de la publicité, les mannequins asiatiques ont généralement le teint très clair. Des panneaux au-dessus de certains sièges des trains de banlieue de Bangkok indiquaient il y a peu : “Réservé aux personnes à la peau claire”. Ceux-ci ont rapidement été enlevés après une série de protestations. Ces exemples montrent bien que les gens doivent prendre soins de leur couleur peau pour ne pas avoir la peau foncée.

Les cosmétiques “blanchissants” sont fortement présents dans tous les commerces. Quiconque souhaite des produits de soin sans agents blanchissants doit aujourd’hui faire des recherches approfondies. Même les petits magasins de quartier proposent des produits de blanchiment. Il en existe plusieurs et pas seulement des produits comme le savon à la papaye. En effet, la dernière mode est celle des crèmes contenant du mucus d’escargots. Il semblerait que cela rajeunisse la peau et la rende aussi plus claire.

Le mucus d’escargot en best-seller

En Thaïlande, beaucoup de gens veulent avoir le teint pâle. Ils essaient des remèdes traditionnels et des cosmétiques modernes. La dernière tendance, c’est le mucus d’escargot. C’est de la bouillie d’escargot qui permet selon certaines croyances d’influer sur la dépigmentation de la peau et la production de mélanine. Avec la marque “SnailWhite” (“Escargot blanc”), apparue en 2013, l’entrepreneur Sarawur Pornpatanaruk est devenu l’un des 50 hommes les plus riches de Thaïlande. Le 50 millilitres coûte cher. Le mucus d’escargot est également très populaire auprès des touristes étrangers. Toutefois, le marché des crèmes éclaircissantes est dominé par les grands groupes cosmétiques internationaux. Les consommateurs asiatiques utilisent principalement les produits santé pour conserver un teint jeune, frais et uniforme. À cette fin, la production de pigments de couleur dans la peau est “naturellement régulée” par divers additifs.

Il est dit que ces substances sont testées dans un service dermatologique, et qu’elles sont bien tolérées par la peau. Cependant, des experts se demandent si des effets secondaires ne sont pas à craindre. Des cosmétiques blanchissants ne sont pas seulement disponibles pour le visage, mais aussi pour le reste du corps. Dans une clinique de beauté, la technologie laser peut également être utilisée pour rendre le pénis d’un homme plus blanc.