Quel sens donnez-vous à votre travail ?

Publié le : 22 février 20173 mins de lecture

Pour certains, le travail est juste un moyen comme un autre pour gagner de l’argent et subvenir à ses besoins, pour d’autres, le travail est une des composantes essentielles de leur développement personnel (Pyramide de maslow).
Pour comprendre la vision qu’ont les salariés sur le travail, certains chercheurs notamment Wrzesniewski McCauley ou Schawartz ont demandé à 196 employés exerçant des métiers très diverses de remplir un questionnaire pour mieux comprendre leur perception du travail et ce qu’ils en tirent au quotidien.

Les résultats obtenus en 1997 ont permis de classer trois types visions bien distinctes. La première catégorie de personnes interrogées disent que le travail est juste un job comme un autre qui leur permet de faire face aux dépenses du quotidien. La deuxième catégorie juge leur travail comme une vocation et en fin la dernière comme une carrière.
Les personnes qui considèrent leur travail comme un job sont souvent moins attachés à une perspective d’évolution, de plus il ne retire aucune satisfaction à aller travailler. Pour eux, leurs sources de satisfaction se trouve ailleurs notamment dans la vie familiale, les amis, les hobbys etc. Ils s’investissement donc moins dans l’entreprise contrairement aux personnes à qui le travail est source de carrière. Ils sont de fait moins intéressés par des postes à responsabilité ou à un gain de statut social potentiels.

Pour les personnes qui considèrent leur travail comme une vocation, sont très impliquées dans l’entreprise. Pour eux, leur travail est source d’épanouissement. Ils sont donc moins intéressés par l’argent qu’il y procure, mais plus par le plaisir qu’ils en retirent. Ils peuvent même y travailler gratuit s’il le faut.
Cette vision du travail dépend donc de chaque personne car d’après cette étude, un technicien de surface peut très bien s’épanouir sur ce qu’il fait contrairement à une personne qui travail dans un bureau ou qui à des responsabilités.

Cette étude montre donc que le bien-être au travail ne dépend pas forcément du statut auquel on occupe dans l’entreprise, mais plus de la vision et du sens qu’on donne à son travail. De plus, un salarié qui s’identifie à son travail et qui trouve du sens à ce qu’il fait, a une image de lui beaucoup plus positive.
La manière dont nous envisageons notre travail est donc primordiale pour notre bien-être. Cela permet de mieux façonner notre personnalité et d’envisager le futur avec sérénité.

À parcourir aussi : Mieux se former : pourquoi parle-t-on d'angalis d'entreprise ou d'anglais professionnel ?

À parcourir aussi : Une opportunité de carrière du web : le nomadisme numérique

Plan du site