Quelle alimentation à adopter pour arrêter de fumer ?

Publié le : 23 juin 20214 mins de lecture

L’arrêt du tabac entraîne d’innombrables bénéfices pour la santé, mais la prise de poids après le sevrage est la première crainte qui pousse de nombreux fumeurs à ne pas tenter l’arrêt ou à rechuter rapidement. Pour minimiser les effets de l’arrêt du tabac sur le poids, il est recommandé d’adopter un régime immédiatement après l’arrêt du tabac. Il faut adopter des aliments riches en fibres, en protéines maigres et en nutriments pour réduire les compensations alimentaires et de stabiliser le poids.

Favoriser la consommation de fruits et légumes

L’alimentation est le meilleur remède pour arrêter de fumer. Il est essentiel de manger plus de légumes et fruits. Selon des recherches menées par des nutritionnistes, les fruits et légumes aideraient à arrêter de fumer et  les personnes consommant plus des fruits et des légumes seraient 3 fois plus susceptibles d’arrêter de fumer que les fumeurs qui n’en mangent pas beaucoup. Ce phénomène est dû au fait que les fruits et légumes changeraient le goût de la nicotine dans la bouche en le rendant désagréable.

De plus, étant source de nombreuses vitamines, ils apportent à notre organisme de l’énergie et des éléments nutritifs qui améliorent  l’humeur et  renforce notre volonté d’arrêter de fumer. Les fruits et légumes sont riches en fibres qui calment la faim durablement. Comme les  fumeurs ont tendance à confondre faim et envie de fumer, il faut opter vite à un fruit dès que l’envie de fumer survient.

À parcourir aussi : Les moyens pour arrêter de fumer

L’eau, le lait et ses produits dérivés

Les fumer souhaitant d’arrêter sont conseillés de prendre beaucoup d’eau. L’eau peut être la première étape pour arrêter de fumer, car elle aide le corps à éliminer les toxines et contribue à diminuer l’anxiété chaque fois que le fumeur pense à allumer une cigarette. Boire beaucoup d’eau est l’une des premières habitudes nouvelles et plus saines qui va commencer à faire partie de leur routine. On doit prendre l’habitude de boire de l’eau chaque fois que l’envie de fumer se présente.

Un verre de lait peut aussi être l’un des grands alliés dans ce combat. Selon des recherches menées par des professionnels de nutrition, le lait aide à réduire l’envie de fumer car il laisse un goût étrange dans la bouche des fumeurs, ce qui repousse leur envie de fumer. De plus, ses teneurs élevées de protéines fournissent à notre organisme de l’énergie, idéal quand on se sent déprimés à cause de l’envie oppressante de nicotine. Lorsque l’envie de cigarettes monte, boire de lait, manger un yaourt ou un morceau de fromage est la solution de l’arrêter.

Adopter une alimentation fractionnée et éviter les viandes rouges

Un dépendant au tabagisme est habitué à se mettre quelque chose à la bouche quand il fume. Ce geste lui manque souvent terriblement après arrêt du tabac. Pour faciliter le sevrage, il est recommandé de fractionner les apports alimentaires sur la journée en faisant plusieurs petits repas et collations. La pause cigarette peut alors se transformer en pause collation. Toutefois, la collation doit rester équilibrée le plus possible. Pour avoir une collation saine, on recommande d’associer une source de protéines avec une source de fibres comme les produits laitiers, les fruits et les légumes.

Certains aliments aident à lutter contre le tabagisme, tandis que d’autres peuvent augmenter la volonté de fumer. C’est le cas de la viande rouge. Les boissons comme l’alcool et le café, en plus de demander une cigarette, améliorent le goût de la cigarette, il faut catégoriquement les éviter.

Plan du site