Solidarité Internationale : les engagements de la société SFAM

Les combats menés par l’ONG Action contre la Faim

Pour la Société française d’assurance SFAM, les profits qui proviennent de la croissance de l’entreprise doivent être partagées avec les personnes les moins favorisées. C’est dans cette optique, qu’après les constats alarmants de l’association Action contre la faim, la Société Française d’assurances multirisques SFAM a décidé de se mettre en relation avec cette dernière pour participer à la lutte contre la famine. Le leader de l’assurance affinitaire s’est donc engagé dans la solidarité internationale et a déjà mené plusieurs actions pour améliorer la qualité de vie de certaines populations.

Présentation de l’entreprise d’assurance SFAM

La Sfam, Société Française d’Assurances Multirisques, est une compagnie d’assurance affinitaire spécialisée dans la téléphonie, les objets connectés et le multimédia, qui a été fondée par Sadri Fegaier en 1999 à Romans-sur-Isère. La Sfam est actuellement leader en Europe dans son domaine et est la première société française à avoir proposé des assurances multirisques indemnisant la perte, le vol, la casse et l’oxydation d’un objet assuré. Le siège social de la société est basé dans le département de la Drôme à Romans-sur-Isère, mais La SFAM a aussi implanté un site à Paris, et un autre site dans le département de la Loire à Roanne. La société française est également présente en Europe : en Suisse, en Espagne, ainsi qu’en Belgique. Pour gérer son développement économique exceptionnel, la Sfam embauche actuellement du personnel sur des postes différents.

Les combats menés par l’ONG Action contre la Faim

Action contre la Faim, aussi connue sous le sigle ACF, est une ONG internationale qui agit de manière concrète contre la faim dans le monde depuis trois décennies. Cette organisation humanitaire a été créée en 1979 sous le nom d’Action internationale contre la faim (AICF) par un groupe d’intellectuels français. Reconnue d’utilité publique en 1994, AICF a pris le nom d'”Action contre la faim” en 1996. Action contre la Faim est une organisation qui se consacre exclusivement au problème de la faim dans le monde. Pour apporter des solutions durables contre la faim, son action s’étend à plusieurs sujets : nutrition, sécurité alimentaire, santé, accès à l’eau potable. Non seulement ACF s’est fixé pour mission d’agir concrètement sur le terrain mais aussi d’être le témoin du sort de ces populations en détresse.

Projet CASAN : des solutions réelles apportées à Madagascar

Fort de sa position dans le domaine des assurances, le président du groupe Sadri Fegaier déclare que son soutien pour Action contre la faim reflète les vraies valeurs de son groupe de collaborateurs et de lui-même. Vu la croissance impressionnante de sa société, il pense qu’investir dans la lutte contre la faim est la meilleure manière de de rendre l’ascenseur. Aussi, Sadri Fegaier dévoile qu’il est intimement persuadé qu’en menant une action bien pensée et bien dirigée, la campagne peut porter ses fruits et atteindre des résultats satisfaisants. La première décision à prendre était de débuter rapidement pour mettre un terme au problème de la famine, devenue une véritable urgence au Madagascar. Le programme a ainsi commencé en juillet 2016. Le but de cette démarche consiste à éradiquer les problèmes touchant à la nutrition et menaçant la sécurité des familles les plus démunies. Cette approche a pour objectif d’améliorer la situation sociale des familles vivant dans le milieu urbain depuis Madagascar jusqu’à Antananarivo. Sortir les pays du tiers monde de la pauvreté : voilà le projet global d’Action contre la faim et de la SFAM. Cette collaboration commune a pour but d’apporter des solutions réelles et efficaces pour tirer les quartiers urbains des conditions déplorables auxquelles ils sont sujets. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la famine constatée au Madagascar n’est pas due à des conflits ou au dérèglement climatique. Ce sont les conditions sanitaires inhumaines du pays qui compromettent la santé et la sécurité nutritionnelle des habitants. On parle même de « sous-nutrition chronique » telle qu’olivier Benquet, directeur d’Action contre la faim au Madagascar, la définit. Les chiffres montrent qu’un enfant de moins de 5 ans sur 2 est touché par ce fléau. Ce qui fait du Madagascar l’un des pays les plus pauvres au monde.

SFAM : des valeurs humaines et des engagements solidaires forts

L’environnement est l’une des principales préoccupations de la SFAM qui s’est donc engagée dans une démarche éco-responsable. En outre, pour la société française d’assurance SFAM, il est important de manifester une solidarité active en permettant, grâce aux profits générés par l’entreprise, d’améliorer les conditions de vie de plusieurs populations. C’est dans ce cadre que s’inscrit “Action contre la faim SFAM”. Enfin, la promotion du sport fait partie des engagements les plus chers à la Société Française d’Assurances Multirisques.